Et oui elle est arrivée chez moi et a envahie tous mes bijoux: La Résine ! Mais bon j'ai pas à me plaindre elle a quand même fait du bon boulot.

 

J'arrête de délirer et je passe aux photos, avec un premier collier au langage fleuri.

DSC01683

Un collier aux lentilles inversées, le centre des lentilles est recouvert d'un bout de page de magasine, peint et résiné ce qui donne un petit effet loupe.

 

DSC01684

L'envers du collier est, comme souvent chez moi, également décoré.

 

DSC01679

Avec son petit bracelet assorti. Les anneaux sont fait maison et comme je voulais être sûre qu'ils ne se détachent pas j'ai repris l'idée des anneaux de porte-clef qui forment une spirale, et puis je trouve que cela équilibre mieux le bracelet, les lentilles étant assez imposantes, de simples anneaux auraient fait un peu vide.

 

 La suite de cette invasion résinaire est venue de l'espace avec ce collier "Space Inveders" qui fera faire un petit voyage dans le temps aux fans de jeux vidéos.

DSC01681

Les petits personnages sont transférés directement sur la pâte cure et recouvert de résine.

DSC01682

A l'image cela n'est pas évident mais les cadres sont texturés avec une nouvelle texture maison reprenant un circuit impprimé et patinés avec de la peinutre acrylique argentée. Le dos de chaque "lentilles" carées est décoré de la même mamière. Des petits boulous tout simples lui donnent une touche de brillance supplémentaire.

Pour finir voici la partie "timbrée" de ce billet:

DSC01686

Comme je vous le confiais il y a quelque temps (ici), cela fait longtemps que je veux me servir de timbres pour faire des bijoux, voici un premier jet avec un bracelet et sa paire de boucles d'oreilles.

DSC01687

Pour remercier ma collègue de m'avoir si gentillement mis de côté plein de timbres ces derniers mois je lui ai offert les boucles d'oreilles, et j'ai été aux anges de voir qu'elle était ravie !

DSC01689

Voici le verso décoré lui aussi.

 

Voilà c'est tout pour aujourd'hui, j'espère que ce que vous avez vu vous a plu car je sens que je n'en ai pas encore fini avec la résine !

Alors, à bientôt,

Ambre P.